RIMG : informations possesseurs

26/01/17
26/01/17

Blasius Gastinelli (1495), alias Blaise Gastinolle (17e s.) ou Gastineau,  prieur du couvent des dominicains de Saint-Junien, sous l'autorité duquel a été dressé l'inventaire des livres et archives de 1495. Son nom est mentionné dans le préambule du document. Une main du 17e s. a recopié en marge "fr. P<rior> Blasius Gastinolle" (f. 5v).

en savoir plus
25/09/15
08/10/15

 

Liste des inventaires de l'Ecole de Tyrnavo

Thessalie, Ecole de Tyrnavo_1859

en savoir plus
21/05/15
22/05/15

Située dans le village de Korthion (Κόρθιον) dans l'île d'Andros, l'École Hagias Triados (Σχολὴ Ἁγίας Τριάδος) fut fondée en 1813 par le moine Samuel (Σαμουὴλ), membre de l'Hétairie des amis (Φιλικὴ Ἑταιρεία) et comptait parmi les établissements les plus importants de la période de l'occupation ottomane. Samuel légua l'ensemble de sa collection de livres, dont une partie se trouvait à Constantinople, à l'École Hagias Triados. L'affaire fut confiée à son successeur, le moine Pangkratios.

en savoir plus
21/05/15
21/05/15

Le Métochion du Saint-Sépulcre à Constantinople fut en réalité l'un des cinq métochia que le Patriarcat de Jérusalem possédait dans les Balkans. Il n'empêche : son importance fut telle qu'on finit par le qualifier tout simplement de « métochion », τὸ Μετόχι.   

Situé dans le quartier du Phanar, tout près du Patriarcat œcuménique, il fut fondé par le patriarche Théophane III (1608-1644) dans la première moitié du 17e s. Le Métochion fut appelé à jouer un rôle important dans la vie ecclésiastique et intellectuelle : à partir de la fin du 17e s. et surtout au 18e s., il devint la résidence régulière des patriarches de Jérusalem à Constantinople.

en savoir plus
05/05/15
20/05/15

Le monastère de la Sainte-Tirnité sur l'île de Chalki (Îles des Princes, dans la mer de Marmara, au sud-est de Cosntantinople) a été refondé peu avant 1540 par Métrophane, qui devint ensuite métropolite de Césarée en 1545, puis patriarche sous le nom de Métrophane III (1565-1572, 1579-1580). Le refondateur créa au monastère une importante bibliothèque, dont un premier inventaire fut dressé sur son ordre en janvier 1572. Les livres de la bibliothèque portent également des notes de possession catactéristiques, qui étaient à l'origine en vers, suivies d'une mémoire du refondateur. Au fil des siècles, la bibliothèque du monastère suscita l'intérêt de nombreux voyageurs occidentaux qui y acquirent des livres aujourd'hui dispersés dans diverses bibliothèques européennes et américaines.

en savoir plus
Syndiquer le contenu