Un équipement d'excellence pour le patrimoine écrit : Biblissima

Envoyer une contribution

 

Le projet d'Observatoire du patrimoine écrit du Moyen Âge et de la Renaissance (arabe, français, grec, hébreu, latin...), Bibliotheca bibliothecarum novissima alias Biblissima, a été lauréat de la seconde vague d'équipements d'excellence. Ce projet porté par la Fondation Campus Condorcet, qui associe la Bibliothèque nationale de France (département des manuscrits), le CESR de Tours, le CIHAM de Lyon, l'Ecole nationale des Chartes, l'EA 4116 SAPRAT de l'Ecole pratique des hautes études et l'Institut de recherche et d'histoire des textes (CNRS), sera doté de 7,1 millions d'euros sur dix ans.

Résumé


Du IXe siècle à nos jours, de multiples Renaissances, fondées sur la quête et la lecture des textes anciens, ont donné à la culture européenne ses traits distinctifs. L'histoire de ces textes anciens est histoire de la diversité et des échanges entre les aires culturelles, elle impose d'étudier les bibliothèques d'autrefois et leurs inventaires, d'identifier les hommes qui ont rassemblé ces collections, de lire et de comprendre les textes eux-mêmes dans les divers états dans lesquels ils nous ont été transmis.

Le développement des publications savantes mettant ces différentes sources à la disposition du public est inégal selon les pays et selon la langue des documents. Même si l'avènement des « humanités numériques » change radicalement la donne, les outils numériques actuellement disponibles ne répondent pas complètement aux besoins des chercheurs en SHS : il faut créer une véritable interopérabilité des outils. L'équipement de données Biblissima entend le faire, et ainsi fédérer et démultiplier les capacités techniques existantes, démultiplier les capacités scientifiques, irriguer par les connaissances ainsi acquises la société à tous les niveaux, de la valorisation à la diffusion savante en passant par la formation.

Comment ?

✔ En créant un système de gestion et d'analyse de données historiques, qui réunisse toute la palette d'outils scientifiques dont le chercheur peut avoir besoin : entrepôts interconnectés d'images des documents, ensembles coordonnés de bases de données, outils d'édition électronique conviviaux et répondant à la diversité des besoins.

✔ En stockant, créant et exposant des données à très grande échelle et à plusieurs niveaux selon des axes thématiques et des priorités définis : 1. données documentaires et images servant de point de départ à la recherche ; 2. données scientifiques issues de recherches novatrices ; 3. édition électronique des textes, consultable immédiatement depuis les bases et entrepôts réunis. 

✔ En assurant l'enrichissement et la pérennisation de l'observatoire Biblissima par la diffusion scientifique et la formation, à tous les niveaux,  aux humanités classiques et numériques.

✔ En l'intégrant dans le dispositif innovant du Campus Condorcet, en particulier sa bibliothèque, conçue comme un laboratoire pour les sciences humaines et sociales.

Biblissima, géré par un comité de direction restreint, régulé par un conseil scientifique international, encouragera et mènera à leur terme des projets de recherche et de documentation portés par des établissements de recherche, d'enseignement, de conservation formant un réseau structuré et évolutif. Les porteurs de projets s'engageront à contribuer au développement qualitatif et quantitatif de l'outil commun Biblissima. 3 phases sont prévues : une étape de 4 ans : élaboration et mise en production des outils numériques, mise en ligne massive d'ensembles de données numériques de base - deux étapes de 3 ans : mise en ligne de nouveaux corpus de données scientifiques. L'observatoire Biblissima sera ouvert à tous gratuitement comme une grande bibliothèque des bibliothèques du 21e siècle.

Biblissima ouvrira des chantiers nouveaux, et proposera à un niveau européen des solutions techniques susceptibles d'être adoptées par d'autres équipes en SHS, dans le respect et sur la base de l'existant. Cet outil sera construit progressivement, et construira aussi ses utilisateurs, par une vraie politique de formation destinée à changer le visage des SHS à partir d'une thématique scientifique à la fois précise et très vaste. Il fera faire à la science des textes dans les principales langues de culture  et à l'étude des échanges entre les aires culturelles de l'Europe actuelle des progrès très significatifs. Scientifiquement et techniquement, Biblissima constituera un véritable changement d'échelle, et permettra une meilleure circulation de la connaissance à tous les niveaux.

 

Abstract

 

From the ninth century and until today, numerous Renaissances based on the search for and the reading of ancient texts, have given European culture distinctive features. The history of these ancient texts is the history of the diversity of cultural spheres and of the exchanges between them, and it impels us to study libraries from the past and their inventories, to identify the people who assembled these collections, and to read and to understand the texts themselves in the various forms in which they have been preserved.

The development of scholarly editions that make these sources available to the public is uneven distributed over modern countries and over the different languages of these texts. Even if the research-situation has been radically changed by the advent of "digital humanities", the digital tools that are currently available however, do not completely correspond to the needs of scholars in the humanities: a true interoperability of the tools is still to be created. The Biblissima data equipment aims to fill in this gap, and thus unite and multiply the present technical possibilities, multiply scientific capacities, nourish all levels of society with the knowledge thus acquired: scholars, students, and the general public.

How?

✔ Creating a system able to manage and analyse historical data, to unite a gamut of scientific tools needed by the scholar: interconnected repositories of images of documents, coordinated ensembles of databases, user friendly digital edition tools responding to the diverse needs.

✔ Storing, creating and exhibiting data at a large scale and at different levels according to predefined thematic fields and priorities: 1. documentary data and images providing starting points for research; 2. scientific data resulting from innovative research; 3. digital editions of ancient texts, directly available from the assembled databases and repositories. 

✔ Ensuring the growth and the enduring storage of the Biblissima observatory by scientific diffusion and by training, at all levels, in classic and digital humanities.

✔ Integrating the innovative structure of the "Campus Condorcet", particularly its library conceived as a laboratory for the humanities and social sciences.

 

Biblissima will be managed by a small team and controlled by an international scientific board. It will stimulate and fulfill research and documentation projects held by a structured and protean network of institutions for research, education and conservation. The initiators of this project commit themselves to the qualitative and quantitative development of their common tool Biblissima. Three phases are have been planned: a first one of four years for the working-out and implementation of the digital tools and the massif uploading of basic ensembles of digital data - and two phases of three years each for the uploading of new corpuses of scientific data. The Biblissima observatory will be an open-access library of libraries for the twenty-first century.

Building forth on what already exists, Biblissima will launch new projects and will propose technical solutions likely to be embraced by other research groups in the humanities on a European scale. This tool will be constructed gradually and will also create its own users by means of a true policy of training intended to change the face of the humanities departing from a scientific field that is precise and vast at the same time. It will allow textual scholarship of the main cultural languages and the study of exchanges between current European cultural fields to make significant progress.  Both scientifically and technically, Biblissima will allow a huge change of scale and a better circulation of knowledge at all levels.

 

 

Le texte complet du projet sera bientôt mis en ligne sur Libraria.

Share this
Comment citer cette page : Turcan, Anne-Marie, « Un équipement d'excellence pour le patrimoine écrit : Biblissima », dans , Annonces, Paris, IRHT, 2015 (Ædilis, Sites de programmes scientifiques, 4) [En ligne] http://www.libraria.fr/fr/blog/un-équipement-dexcellence-pour-le-patrimoine-écrit-biblissima
Mis en ligne le 05/01/2012
Modifié le 17/06/2015