Chalcidique, Monastère Sainte-Anastasie Pharmakolytria - 1797

Date: 
17 août 1797
Région: 
Grèce
Lieu: 

Chalcidique (Χαλκιδική)

Type d'inventaire: 
Liste de biens
Auteur de l'inventaire: 
Anatolios hiéromoine et higoumène (Ἀνατόλιος ἱερομόναχος καὶ ἡγούμενος)
Commanditaire de l'inventaire: 
-

L’inventaire compte parmi les quatorze registres monastiques transmis par le codex Paris, Bibliothèque Nationale de France (BNF), suppl. gr. 708, qui contient, au total, une quarantaine de documents purement monastiques. Ces rapports et registres constituent en quelque sorte la réponse aux lettres du patriarche Grégoire V, qui demandait à tous les monastères patriarcaux et stravropégiaques de lui envoyer l’inventaire détaillé de leurs biens, meubles et immeubles. (APOSTOLOPOULOS, 1, 1974, p. 80-81).

Le registre de Sainte-Anastasie, déjà signalé par Lambros (LAMBROS, 1906, p. 400) s’étend sur une feuille de papier (0, 308 * 0, 492). La date et le lieu de rédaction sont signalés dans le titre : Τῇ 17 Αὐγούστου 1797. Ἐν τῇ ἱερᾷ μονῇ τῆς ἁγίας Ἀναστασίας. Ιl est écrit à l’encre noire et ne porte aucune empreinte de sceau. Le registre est remis par l’higoumène Anatolios (ὁποῦ παραδίδωσι σήμερον καθηγούμενος τῆς ἱερᾶς ταύτης μονῆς κὺρ Ἀνατόλιος) aux exarques patriarcaux (πρὸς τοὺς ἁγίους πατριαρχικοὺς ἐξάρχους) Théodose (πανιερώτατον ἅγιον Πολυανῆς κύριον Θεοδόσιον) et Iôannes Goutas Kautatzioglou (εὐγενέστατον ἄρχοντα κύριον Ἰωάννην Γοῦτα Καυτατζιόγλου).

La liste des objets sacrés du monastère se trouve à la fin du document, placée après une présentation poussée des recettes et des dépenses. Le recensement, censé découler d’un état de lieux méticuleux (ὡς λεπτομερῶς ἐξετάσθησαν καὶ ἐθεωρήθησαν), s’étend sur deux colonnes et contient maints objets liturgiques. La liste s’ouvre avec des περιζώνια et s’achève avec les reliques de sainte Anastasie. Chaque entrée est précédée d’un chiffre indiquant la quantité d’objets. Parmi les objets recensés, on trouve cinq évangéliaires en argent (5 εὐαγγέλια ἀργυρά), cités juste après les περιζώνια.

Cet inventaire prouve que les évangéliaires de luxe comptaient parmi les objets sacrés précieux et avaient leur place dans un tel recensement. On connaît, néanmoins, que le monastère possédait d’autres manuscrits précieux, dont la dispersion fait couler beaucoup d’encre (voir notamment PAPADOPOULOS-KERAMEUS, 1901, p. 193-199 ; DARROUZÈS, 1954, p. 42-57). L’absence de toute autre mention de livre dans cette liste pourrait indiquer qu’en 1797, à la fin du 18ee, une grande partie du fonds avait déjà quitté le monastère ; pourtant, ce constat reste de l’ordre de l’hypothèse, dans l’attente d’autres inventaires du 18e s. qui éclaireront l’état du fonds. Le présent inventaire, ainsi que l’ensemble du registre, constituent un témoignage important pour ce moment critique pour l’hellénisme, qui coïncida avec l’avènement de Grégoire V au trône œcuménique de Constantinople (APOSTOLOPOULOS, 1, 1974, p. 81-83 ; GLAVINAS, 1983, p. 25-28)

 

Titre/incipit: 
Tὰ ἱερὰ σκεύη τῆς αὐτῆς Μόνῆς ὡς λεπτομερῶς ἐξετάσθησαν καὶ ἐθεωρήθησαν
Mots clés: 
Sainte-Anastasie ; Anatolios ; registre ; évangéliaire
Répertoire: 

-

Editions: 

APOSTOLOPOULOS, 2, 1974, p. 308 ; GLAVINAS, 1983, p. 65.

 

Bibliographie: 

LAMBROS, 1906, p. 400 ; APOSTOLOPOULOS, 2, 1974, p. 304-309 ; GLAVINAS, 1983, p. 27-28, 62-66.

 

Rédaction: 

AL, 2016

Reproduction: 

-

Share this
Comment citer cette page : Anna Lampadaridi, « Chalcidique, Monastère Sainte-Anastasie Pharmakolytria - 1797 », dans , Paris BNF Suppl. gr. 708, Paris, IRHT, 2016 (Ædilis, Sites de programmes scientifiques, 4) [En ligne] http://www.libraria.fr/fr/RIMG/chalcidique-monastère-sainte-anastasie-pharmakolytria-1535-0
Mis en ligne le 18/04/2016
Modifié le 21/04/2016