Chalcidique, Monastère Sainte-Anastasie Pharmakolytria - 1535

Date: 
1 juin 1535
Région: 
Grèce
Lieu: 

Chalcidique (Χαλκιδική)

Type d'inventaire: 
Liste de donation
Auteur de l'inventaire: 
Sôsipatros (Σωσίπατρος)
Commanditaire de l'inventaire: 
-

L’inventaire se trouve dans une note au f. 156 d’un manuscrit en papier qui transmet un livre liturgique, une ἑβδομαδαρία, datable du 16e s. (KOURILAS, 1935, p. 329, fait remarquer que la note  au f. 236v date non pas de 1697 mais de 1597, en corrigeant SPYRIDON-EUSTRATIADES, 1925, p. 180-181, qui, ayant mal déchiffré la date, faisait remonter le codex au 17e s.) La note avec mention de livres au f. 156, datée du 1er juin 1535 (ἐν τῷ ζμγ΄ ἰνδ. η΄ μηνὶ ἰουνίῳ α΄), placée parmi des πιττάκια νουθετικά, constitue un autre terminus ante quem pour la datation du codex.

A son arrivée au monastère Sainte-Anastasie (παρεγενόμην ἐν τῷ μοναστηρίῳ τῆς ἁγίας Ἀναστασίας), le moine Sôsipatros (κἀγὼ Σωσίπατρος μοναχός), qui signe la note en question, fait une donation (καὶ ἔδωκα) aux moines y présents (εἰς τοὺς προϊσταμένους ἀδελφούς) et à Théônas (τόν τε παπᾶ κύριον Θεωνᾶν).

Le legs de Sôsipatros consiste à sa petite mule (τὸν ἡμιόνιον ὃν εἶχον), qui se trouve en tête de liste, et à une série de manuscrits. On trouve un tétraévangile (τετραβάγγελον), un manuscrit contenant les Ἠθικὰ de saint Basile (τὰ ἠθικὰ τοῦ μεγάλου βασιλείου) ainsi que trois livres relatifs à la liturgie, et plus spécialement, à l’art du chantre, deux livres liturgiques nommés Πανθέκτη et ἑβδομαδαρία (sans doute le livre contenant des offices pour toute l’année nommé Πανθέκτη ἤτοι Βίβλος ἐνιαυτὸς κοινῶς καλουμένη Ἑβδομαδαρία) et un horologion suivant l’ordre des huit tons liturgiques (ὡρολόγιον ἀκτάηχον (lire ὡκτάηχον). Le manuscrit en question, contenant une ἑβδομαδαρία, fait partie des livres légués par Sôsipatros. Dans cette collection, on trouve au moins deux beaux manuscrits : le tétraévangile est qualifié de πάνυ ὡραῖον et celui transmettant le traité de saint Basile de βιβλίον ὡραῖον.

Outre l’allusion inédite à la donation d’une petite mule, cette note s’avère d’une importance capitale pour la connaissance de l’histoire tourmentée du fonds du monastère Sainte-Anastasie Pharmacolytria, dont la dispersion fait couler beaucoup d’encre (voir notamment PAPADOPOULOS-KERAMEUS, 1901, p. 193-199 ; DARROUZÈS, 1954, p. 42-57), d’autant plus qu’elle constitue une source importante sur le personnage de Théônas, à qui on doit sa refondation en 1522 (GLAVINAS, 1983, p. 13-14). Cette liste est, sauf erreur, la seule attestation de sa présence au monastère au moins jusqu’en 1535, ce qui veut dire qu’il fut nommé évêque de Thessalonique à un moment postérieur à cette date (DARROUZÊS, 1952, p. 56, par opposition à ZERLENTÊS, 1903, p. 103). Nous avons affaire à une période cruciale pour la constitution du fonds du monastère, pendant laquelle le monastère entretenait des liens avec plusieurs institutions, notamment dans l’Epire et en Valachie (COTOVANU, 2011, p. 352-362).

 

Titre/incipit: 
ἐν τῷ ζ μ γ’ ἰνδ. η’ἐν μηνὶ Ἰουνίῳ α’κἀγὼ Σωσίπατρος...
Mots clés: 
Sainte-Anastasie ; Theônas ; mule
Répertoire: 

-

Editions: 

DARROUZÈS, 1954, p. 56

 

Bibliographie: 

DARROUZÈS, 1954, p. 42-57.

 

Rédaction: 

AL, 2016

Reproduction: 

-

Share this
Comment citer cette page : Anna Lampadaridi, « Chalcidique, Monastère Sainte-Anastasie Pharmakolytria - 1535 », dans , Hagion Oros Monê Megistes Lauras I 040 (Eustratiades 1124), Paris, IRHT, 2016 (Ædilis, Sites de programmes scientifiques, 4) [En ligne] http://www.libraria.fr/fr/RIMG/chalcidique-monastère-sainte-anastasie-pharmakolytria-1535
Mis en ligne le 15/04/2016
Modifié le 21/04/2016