Chalki, Monastère de la Sainte Trinité (Μονὴ τῆς ἁγίας Τρίαδος Χάλκης)

Le monastère de la Sainte-Tirnité sur l'île de Chalki (Îles des Princes, dans la mer de Marmara, au sud-est de Cosntantinople) a été refondé peu avant 1540 par Métrophane, qui devint ensuite métropolite de Césarée en 1545, puis patriarche sous le nom de Métrophane III (1565-1572, 1579-1580). Le refondateur créa au monastère une importante bibliothèque, dont un premier inventaire fut dressé sur son ordre en janvier 1572. Les livres de la bibliothèque portent également des notes de possession catactéristiques, qui étaient à l'origine en vers, suivies d'une mémoire du refondateur. Au fil des siècles, la bibliothèque du monastère suscita l'intérêt de nombreux voyageurs occidentaux qui y acquirent des livres aujourd'hui dispersés dans diverses bibliothèques européennes et américaines. Certains de ces visiteurs ont également laissé des listes, partielles ou complètes, des livres alors présents dans la bibliothèque. C'est en particulier le cas de John Covel (1676/1677), Antoine Galand (1671), Domenico Sestini (1777-1778), Mynoïde Mynas (1840-1841 ou 1843). En 1844, le monastère, qui avait subi bien des avanies et en particulier un incendie en 1822, fut rénové et servi de siège à l'École théologique du Patriarcat. Les manuscrits furent transférés au Patriarcat, au Phanar, en 1935 ; les imprimés sont restés sur place. Un premier catalogue fut publié par Aemilianos Tsakopoulos en 1956.

Notices RIMG

Chalki, Monastère de la Sainte-Trinité, 1572

Chalki, Monastère de la Sainte-Trinité, 1671

Chalki, Monastère de la Sainte-Trinité, 1677

Chalki, Monastère de la Sainte-Trinité, 1778

Chalki, Monastère de la Sainte-Trinité, 1840-1843

Share this
Comment citer cette page : Matthieu Cassin, « Chalki, Monastère de la Sainte Trinité (Μονὴ τῆς ἁγίας Τρίαδος Χάλκης) », dans , Chalki (île de), Paris, IRHT, 2015 (Ædilis, Sites de programmes scientifiques, 4) [En ligne] http://www.libraria.fr/fr/RIMG/Chalki-Trinite
Mis en ligne le 05/05/2015
Modifié le 20/05/2015