Reuil, Saint-Pierre et Saint-Paul, O.S.B. (H).

Le prieuré de Reuil (Radolium) fut fondé comme abbaye au 7e siècle ; il devint prieuré cluniste au 12e siècle.

Adhéra sans doute à la Congrégation de Saint-Maur : à la suite de notes éparses sur les mss. de divers fonds (dont celui du Bec Hellouin), on trouve (*Paris, BNF, lat. 13068, f. 317 ; inédit), de la main d'Anselme Le Michel [† après 1647 ; érudit O.S.B. (Maur), Matricula, n° 97 ; Lenain, 2006-2010, 1, n° 97, p. 271-273], un relevé des titres, avec indication des incipits, de trois traités de Guillaume de Saint-Thierry contenus dans un ms. de Reuil (« In Radol. Monr. », f. 317) ; il n'est en revanche pas certain que les descriptions de deux mss., numérotées A et B et portées, toujours de la main d'Anselme Le Michel, au verso du feuillet, se rapportent à des volumes de Reuil.

On relève également (*Paris, BNF, lat. 13070, f. 1 ; inédit) la notice (17e/18e siècle) d'un ms. de Guillaume de Saint-Thierry (« S. Thierry Guillaume », au haut du f. 1) provenant de Reuil (« Ex ms. Radoliensi », au haut du f. 1), avec relevé des incipits et des titres des traités

Les seuls mss. subsistants de cette abbaye ont été absorbés après la rédaction du catalogue de 1636 dans le fonds de Saint-Martin-des-Champs. Cant. Ferté (La)-sous-Jouarre, arr. Meaux, Seine-et-Marne.

Notice BMF: Reuil, Saint-Pierre et Saint-Paul, O.S.B. (H).

Share this
Comment citer cette page : Peyrafort, Monique, « Reuil, Saint-Pierre et Saint-Paul, O.S.B. (H). », dans , BMF : Informations possesseurs, Paris, IRHT, 2017 (Ædilis, Sites de programmes scientifiques, 4) [En ligne] http://www.libraria.fr/fr/BMF/possesseurs/reuil-saint-pierre-et-saint-paul-osb-h
Mis en ligne le 15/06/2017
Modifié le 15/06/2017