Paris, Sorbonne, collège – 13e siècle - 15e siècle.

Date: 
3e quart du 13e siècle - 15e siècle.
Date post: 
1250
Date ante: 
1500
Répertoire(s): 

Lemaître, Répertoire, 1, n° 1362, col. 607.

Obituaire du collège de Sorbonne. Le manuscrit original, commencé du vivant de Robert de Sorbon et tenu à jour jusqu'au 15e siècle, nous est parvenu. Il a été conjoint vers 1356-1368 à un recueil des statuts du collège et constitue aujourd'hui le ms. Paris, BNF, lat. 16574, f. 24-47v.   Au nom et à la qualité du défunt, les notices de l'obituaire du collège de Sorbonne ajoutent les éléments de la fondation faite pour la célébration de l'anniversaire. Les dons et legs de livres sont attestés dans une trentaine d'entre elles. Les auteurs, les titres et le plus souvent la valeur pécuniaire sont précisés. On perçoit aisément l'intérêt de l'obituaire pour l'histoire des bibliothèques, en particulier de leur enrichissement. Dans le cas particulier du collège de Sorbonne, il contribue de surcroît à la memoria [v. Fournier, 2007, p. 33-85] et à l'économie symbolique du livre, à l'instar des autres documents nécrologiques, des catalogues de bibliothèque et des manuscrits.   Rappelons enfin que « dans l'obituaire figurent les personnes, membres de la communauté et autres, ayant demandé la célébration d'un anniversaire au sein et par les soins de la communauté, et ayant assuré l'exécution par une fondation dont les revenus servent à rémunérer les religieux chargés de sa célébration » selon J.-L. Lemaître. À l'inverse du nécrologe, l'inscription « automatique et gracieuse » n'y est donc pas de mise. Une copie de l'obituaire a été composée dans le 1er tiers du 15e siècle. Enfin il en a été tiré une Table des bienfaiteurs du collège de Sorbonne après 1536.  

Source(s): 

*Paris, BNF, lat. 16574, f. 24r-47v (ms. original).

Édition(s): 

Molinier (Auguste), Recueil des historiens de la France. Obituaires, I, Obituaires de la Province de Sens, I-2, Paris, 1902, p. 737-753 (d'après le ms. Paris, BNF, lat. 16574, auquel l'auteur « a joint quelques notices empruntées au calendrier d'un magnifique missel écrit vers 1270 (BNF, lat. 15615) », soit la copie de l'obituaire; avec quelques renseignements biographiques sur les fondateurs d'obit); Glorieux, 1966, 1, p. 156-185 (édition critique annotée établie à partir des 2 témoins de la tradition manuscrite; il n'est pas rare que les deux éditions mentionnées proposent des notices sous des dates différentes).

Bibliographie: 

Glorieux, 1966, 1, p. 80 sq. et 151 sq.; La vie universitaire parisienne au XIIIe siècle, éd. A. Tuilier, Paris, 1974, n° 125, p. 92 ;

Fournier, 2007, p. 59 n. 99 ;

Fournier, 2011, n° 3.1.1., p. 177-178.

Sur les définitions contrastées de l'obituaire, v. Huyghebaert (Nicolas), Les documents nécrologiques, Turnhout, 1972, en part. p. 34-37;

Lemaître, Répertoire 1, p. 14-26; Id., « Nécrologes et obituaires : une source privilégiée pour l’histoire des institutions ecclésiastiques et de la société au Moyen Âge ? », Le Médiéviste devant ses sources. Questions et Méthodes, éd. C. Carozzi et H. Taviani-Carozzi, Aix-en-Provence, 2004, p. 25 sq.

 

      

Reproduction(s): 

La vie universitaire parisienne au XIIIe siècle, Paris, 1974, p. 93; IRHT (Paris, BNF, lat. 16574).

Rédaction: 

GF, 2012.

Liens vers Informations possesseurs
Possesseur principal: 
Share this
Comment citer cette page : Fournier, Gilbert, « Paris, Sorbonne, collège – 13e siècle - 15e siècle. », dans , BMF : Notices , Paris, IRHT, 2012 (Ædilis, Sites de programmes scientifiques, 4) [En ligne] http://www.libraria.fr/fr/BMF/paris-sorbonne-college-–-13e-siècle-15e-siècle
Mis en ligne le 24/09/2012
Modifié le 26/09/2012