Longpont, Notre-Dame, abbaye O.Cist. (H) - après 1678

Date: 
Après 1678.
Répertoire(s): 

BMMF, n° 997 ; Bondéelle, 1991, p. 192, C 4.

Un mince cahier, contenant une liste de livres ayant jadis appartenu à la bibliothèque de l'abbaye cistercienne de Longpont, s'est retrouvé glissé au milieu des papiers d'un érudit du début du xviiie siècle, Martin Billet de Fanière, rassemblés après sa mort par l'abbé Philippe Drouyn et vendus en 1734 à la Bibliothèque royale.
Sous le titre « Mss. ap. abbatiam Longipontis asservata », cet inventaire, long de douze feuillets, est l'un des plus détaillés dont on dispose pour reconstituer la composition de la bibliothèque de l'abbaye de Longpont. Il contient cent-vingt-cinq items, invariablement distingués les uns des autres par un trait horizontal en début de ligne, correspondant quasiment toujours à une unité matérielle (à l'exception des nos 83-84). Chaque livre fait l'objet d'une notice parfois fort élaborée, dans laquelle le rédacteur a pris soin d'insérer quelques indications de son cru concernant le contenu du volume (en en identifiant par exemple l'auteur), de retranscrire l'incipit ou le titre d'une œuvre, ou même de signaler des particularités matérielles (les dimensions du livre, l'ajout d'une note marginale, etc.) ou textuelles (en se prêtant, dans le cas particulier du n° [121], à une étude philologique d'un passage du texte). Pour respecter le cadre d'une mise en page soignée, chaque intervention est signalée par l'emploi scrupuleux de crochets droits, indiquant les ajouts du rédacteur de l'inventaire, de manière qu'on fasse clairement la distinction entre une interprétation personnelle et les mots censés reproduire ceux qui se lisent dans le manuscrit.
On peut, sans grand risque d'erreur, dater le document de la fin du xviie siècle, dans la mesure où dans l'item (n° [27]) relatif à une Vita Francisci, il est fait mention d'une copie qui en a été réalisée en 1678 : cette année constitue donc le terminus post quem de la rédaction. Il ne m'a pas été possible d'identifier la main du copiste. Mais un détail matériel rapproche de toute évidence ce document des autres papiers qui ont été envoyés aux Mauristes de Saint-Germain-des-Prés au tournant des xviie et xviiie siècles : on remarque, en effet, que sur chaque page, dans le centre de la marge supérieure, on a ajouté une croix (+), qui se retrouve à l'identique dans bon nombre des inventaires des « Dossiers Montfaucon » et qui pourrait, si l'hypothèse se vérifiait, attester la présence de ce document à Saint-Germain. Dans ce cas, le document aurait dû quitter l'abbaye quelque temps après, du vivant de Billet de Fanières, sans donc pouvoir être utilisé par Montfaucon lors de la préparation de sa Bibliotheca bibliothecarum.

Source(s): 

*Paris, BNF, fr. 24497, f. 50-62v.

Édition(s): 

Édition provisoire sur Libraria (Jérémy Delmulle) > Lire l'inventaire

Reproduction(s): 

Medium = 0.

Rédaction: 

JD, 2014.

Share this
Comment citer cette page : Delmulle, Jérémy, « Longpont, Notre-Dame, abbaye O.Cist. (H) - après 1678 », dans , BMF : Notices , Paris, IRHT, 2014 (Ædilis, Sites de programmes scientifiques, 4) [En ligne] http://www.libraria.fr/fr/BMF/longpont-notre-dame-abbaye-ocist-h-après-1678
Mis en ligne le 15/11/2013
Modifié le 14/10/2014