Bernardus de Castaneto, Saec. - 15e siècle

Date: 
15e siècle.
Date post: 
1450
Date ante: 
1499

Mention du don par Bernard de Castanet, évêque d'Albi, d'une bible glosée en 11 volumes au couvent dominicain d'Albi, inscrite dans  dans la liste des bienfaiteurs du couvent, fondateurs de chapellenies et d'obits, qui figure dans le terrier de celui-ci, copié à la fin du XVe siècle. Le texte en est ainsi libellé : "Dominus Bernardus de Castaneto episcopus Aniciensis, volens saluti anime ispsius providere et multarum aliarum animarum parare viam profectuum, unam bibliam glosatam in undecim voluminibus eidem conventui dedit atque tradidit." — [report du nombre de volumes dans la marge intérieure : ] undecim libros Sacre Theologie." L'intention pieuse mentionnée dans le terrier a conduit certains à considérer cette donation comme un legs, supposant l'existence d'un testament perdu. Mais aucun testament de Bernard de Castanet n'est connu par ailleurs et la correspondance pontificale n'a pas gardé trace d'une autorisation de tester en sa faveur. Au contraire, on peut supposer que pour échapper au droit de dépouille pontificale, celui-ci ait plutôt eu recours à une donation entre vifs ou à une forme similaire à celle dont il a usé en faveur des dominicains de Toulouse. Une donation directe en faveur du couvent qu'il contribua à fonder en 1293 et dont il accompagna les débuts difficile justifie, autant sinon plus qu'un testament, les intentions formulées par le terrier, notamment le second verbe utilisé "tradidit". La date de la donation proprement dite est donc à situer entre 1293 (pose de la première pierre du couvent d'Albi par Bernard de Castanet) et 1317 (date de sa mort), sans doute plus précisément entre 1293 et 1308, date du transfert de Bernard sur le siège du Puy, certainement avant 1316 : Bernard cardinal n'aurait plus été désigné comme simple évêque d'Albi dans les textes. La date du document conservé repose quant à elle sur une estimation diplomatico-paléographique du terrier. On notera le recours, par le rédacteur du terrier, à l'expression "Sacra Theologia" pour désigner la bible glosée (sur ce terme, voir ici Terminologie ancienne du livre). La bible indiquée semble perdue.

 

Source(s): 

Albi, AD du Tarn, H 308, fol. 79, second paragraphe [la reproduction indique qu'il s'agit d'un verso; à vérifier sur l'original]

Édition(s): 

Haruna-Czaplicki (Hiromi), « Le décor des manuscrits de Bernard de Castanet et l'enluminure toulousaine vers 1300 », Mémoires de la Société archéologique du Midi de la France, 68 (2008), p. 227-281, ici p. 230, n. 14.

Bibliographie: 

Portal (Charles), Inventaire sommaire des Archives départementales du Tarn, t. IV : séries G et H, Albi, 1915, p. 313.

Haruna-Czaplicki (Hiromi), « Le décor des manuscrits de Bernard de Castanet et l'enluminure toulousaine vers 1300 », Mémoires de la Société archéologique du Midi de la France, 68 (2008), p. 227-281, ici p. 230.

voir base BIBALE

Reproduction(s): 

Haruna-Czaplicki (Hiromi), « Le décor des manuscrits de Bernard de Castanet et l'enluminure toulousaine vers 1300 », Mémoires de la Société archéologique du Midi de la France, 68 (2008), p. 227-281, ici p. 230, figure 12.

Rédaction: 

MM, 2014 (remplace CG 2008)

Liens vers Informations possesseurs
Possesseur principal: 
Autres possesseur(s) cité(s): 
Share this
Comment citer cette page : Morard, Martin, « Bernardus de Castaneto, Saec. - 15e siècle », dans , CNRS, Paris, IRHT, 2014 (Ædilis, Sites de programmes scientifiques, 4) [En ligne] http://www.libraria.fr/fr/BMF/bernardus-de-castaneto-saec-14e-siècle
Mis en ligne le 17/08/2012
Modifié le 21/01/2014