Du nouveau sur les bibliothèques lorraines.

Envoyer une contribution

Une série de manifestations et de publications viennent d'enrichir l'histoire des bibliothèques lorraines.

Rappelons tout d'abord le numéro 15 (2009), particulièrement riche, de Lotharingia avec deux articles sur le thème des manuscrits et bibliothèques lorrains dus à Simone Collin-Roset : « Le catalogue des manuscrits de Saint-Mihiel (1779) » (p. 5-72) et « Le deuxième livre d'Heures de la bibliothèque de Toul » (p. 73-96).

Le titre du premier de ces deux articles, peut induire le lecteur en erreur, car si l'a. centre bien sa contribution sur l'édition du catalogue de 1779 (Saint-Mihiel, BM, ms. 69), elle passe également en revue plusieurs autres documents : la visite de Martène et Durand en 1712 (Voyage littéraire, I, 2, p. 128-130), le catalogue perdu de 1733, le catalogue (Paris, BNF, lat. 13069, f. 231v-234v) publié par Montfaucon en 1739 au t. II de sa Bibliotheca Bibliothecarum (catalogue que l'a. a bien pris soin d'éditer et d'analyser, non à partir de l'imprimé, mais à partir de l'état ms., beaucoup plus riche), d'autres catalogues du XVIIIe siècle (Saint-Mihiel, BM, mss. 71, I-IV et mss. 72, I-II), les deux états dressés à la Révolution en 1790 et 1791 (Bar-le-Duc, AD de la Meuse, Q 825 I et II) ; l'a. mentionne également les prélèvements opérés par Maugérard. Seule la visite en 1696 de dom Mabillon accompagné de Thierry Ruinart semble lui avoir échappé (voir BMMF, n° 1725 et, sous peu, la notice dans les BMF). A ce beau dossier, l'a. ajoute (Annexes III et IV, p. 69-72) deux notices consacrées à des bibliophiles lorrains, Didier de Birstoff († 1496), chanoine et archidiacre de Toul, dont trois mss. au moins figurent dans le catalogue de 1779 de Saint-Mihiel, et Louis Portier, moine de l'abbaye, puis prieur de Bar, porté au nécrologe de Saint-Mihiel pour les dons qu'il effectua, notamment pour le don de tous ses  livres ; 5 de ses mss. sont énumérés dans le catalogue de 1779. Il s'agit là d'un dossier de sources très fourni, socle indispensable à l'histoire de la bibliothèque.

 Le second article consiste en une description très minutieuse du contenu et des particularités codicologiques d'heures (voir n. 2, p. 75) du XVe siècle (Toul, BM, 2e livre d'heures).

 

Signalé par l'IRHT

Codicologie =Broch Collin-Roset

 

Les manuscrits lorrains n'ont pas fini de susciter l'intérêt des chercheurs, puisque un colloque international vient d'être consacré au thème « Ecrire et peindre dans le diocèse de Verdun au Moyen Âge », du 25 au 29 octobre 2010, à Saint-Mihiel même. Des nombreuses communications (25-26 octobre), on retiendra plus particulièrement :

Thomas Falmagne, « Réseau de bibliothèques et confraternité entre 1050 et 1150 : Echternach et les institutions des diocèses de Metz, Toul et Verdun » ;

Jean-Pol Evrard, « Ecrire à Verdun au XIIIe siècle - Un chanoine prémontré entreprend un cartulaire pour l'abbaye Saint-Paul » ;

Michael Georges, « Le Liber Capituli de la cathédrale de Verdun (BM, ms. 6) : un livre vivant témoin de l'histoire capitulaire à la fin du Moyen Âge »

Juliette Bouchot, « Commandes et exécution du livre dans les duchés de Bar et de Lorraine, fin XVe -début XVIe siècles » ;

Alison Stones, « Les manuscrits de Renaud de Bar et leurs influences stylistiques ».

Une table ronde finale (29 octobre) avait pour thème : « Le manuscrit face aux nouvelles technologies » (modérateur : Jacques Deville) et  réunissait plusieurs intervenants :

Charlotte Denoël, « La numérisation des manuscrits médiévaux à la Bibliothèque nationale de France : l'exemple des manuscrits carolingiens » ;

Jean-Marie Feurtet, « Signaler des sources et au-delà ? L'exemple de Calames (Catalogue en ligne des archives et manuscrits de l'enseignement supérieur) ;

Raphaële Mouren, « Les manuscrits dans les bibliothèques numériques : publics, enjeux, écueils » ;

Nicole Bériou, Christine Ruby, « Les projets actuels de l'IRHT en termes de valorisation des manuscrits ».

 

Enfin, du « Colloque du millénaire de Saint-Sauveur-en-Vosges », dir. par Catherine Guyon et Cédric Andriot (25-26 septembre 2010), on retiendra particulièrement : Thomas Falmagne, « Les manuscrits médiévaux de Domèvre : dispersion, acquisitions fortuites et démembrements ».

Les actes du Colloque feront l'objet d'un numéro spécial des Annales de l'Est, sous le titre : Saint-Sauveur-en-Vosges, mille ans d'histoire, sous la dir. de C. Guyon et C. Andriot - 430 p. ca. - Euros 23.

Signalé par l'IRHT

Share this
How to quote this page : M. Peyrafort, « Du nouveau sur les bibliothèques lorraines. », dans , Bibliographie, Paris, IRHT, 2012 (Ædilis, Sites de programmes scientifiques, 4) [En ligne] http://www.libraria.fr/en/blog/du-nouveau-sur-les-bibliothèques-lorraines
Mis en ligne le 14/01/2011
Modifié le 24/09/2012