Toulouse, Couvent O.E.S.A. (H)

Le couvent des Ermites de saint Augustin de Toulouse, appelé plus communément « couvent des Augustins », a été fondé en 1268 d'abord hors les murs près de la porte Matabiau, puis transféré, entre 1310 et 1341, à l'angle de la rue du Musée et de la rue des Arts.  Lieu important de l'enseignement de la théologie à Toulouse, il possédait à la Révolution française une riche bibliothèque de plus de 5000 titres et d'environ 130 manuscrits, répertoriés dans un catalogue encore conservé [v. Toulouse, couvent des Augustins, O.E. S. A. (H)  - 1764].

Le couvent fut supprimé en 1790 et servit alors un temps de dépôt où furent regroupés les livres de certaines saisies révolutionnaires (Grandselve, etc.)

Sur les principaux auteurs ayant enseigné au couvent de Toulouse et susceptibles d'y avoir laissé des manuscrits de leurs oeuvres, voir Nicolas Bertrand, Gestes des Tolosains, Toulouse, 1555, chapitre 98.

 

Share this
How to quote this page : Morard, Martin, « Toulouse, Couvent O.E.S.A. (H)  », dans , CNRS, Paris, IRHT, 2013 (Ædilis, Sites de programmes scientifiques, 4) [En ligne] http://www.libraria.fr/en/BMF/possesseurs/toulouse-couvent-oesa-h
Mis en ligne le 23/06/2013
Modifié le 30/07/2013